Retour sur pleinchamp.com

[Sitevi] Friuli, tombé dans le panneau (récupérateur) pour la bonne cause

30/11/2017

Réduire de 25 % d’ici à 2020 et de 50 % d’ici à 2025 l’usage des pesticides comme le prescrit le plan Ecophyto 2 ? Pas utopique, si l’on s’attarde sur les panneaux pulvérisateurs. Agréés officiellement comme dispositif anti-dérive, les panneaux récupérateurs sont, à eux seuls, susceptibles de réduire de 35 % à 45 % par saison par l’usage des pesticides. Ils ont toutefois deux inconvénients majeurs : ils renchérissent le coût du matériel à l’achat et ralentissent le débit de chantier, notamment pour les producteurs qui feraient avec les panneaux l’apprentissage du traitement face par face, chronophage par essence.

Distingué Forum Pulvé 2017

Mais, entre économies de pesticides et surcoût l’achat et à l’usage, les études démontrent que la pulvérisation confinée est une opération blanche pour le viticulteur, et verte pour l’environnement. Il faut également savoir que les Régions sont susceptibles de subventionner les appareils, qui peuvent aussi être mutualisés en Cuma. Les constructeurs, au nombre d’une dizaine, continuent de faire évoluer leurs matériels pour lever les freins liés à la topographie des vignobles et à la diversité des modes de conduite. Parmi l’offre des constructeurs, le Drift Recovery de Friuli se distingue par l’ergonomie de ses commandes, sa consommation réduite de carburant, son faible bruit en pulvérisation et sa qualité de pulvérisation. C’est en tout cas la description qu’en avait faite la Chambre d’agriculture de Charente lors du Forum Pulvé 2017. Le Drift Recovery a aussi reçu une médaille de bronze au Sitevi 2017.

Commentaires

0

Pour réagir à cette vidéo, merci de vous identifier